CREER SON VOYAGE SUR MESURE

APPELEZ-NOUS

(+91) 9001585556 [Inde]
(+33) 9.70.44.77.89 [France]

Population, éthnies et tribus du Rajasthan

Il est important de garder à l’esprit que la population du Rajasthan est diverse et variée tant au point de vue religieux, vestimentaire, alimentaire, linguistique, etc. Ainsi, à moins d’être un anthropologue averti, vous n’observerez toujours qu’une petite partie du grand nombre des communautés qui peuplent le Rajasthan. Cela reste suffisant pour avoir une approche intéressante des racines culturelles de la région mais pas assez pour faire des généralités.

1. Contact avec la population
Pour avoir la possibilité d’entrer en contact avec des populations reculées des petits villages, adressez-vous à un conseiller voyage. Ce dernier vous communiquera des informations pour savoir comment établir une relation simple et agréable afin de ne pas tomber dans un schéma touristique classique.
Nous ne souhaitons pas développer un voyeurisme frisant la visite d’un zoo, mais bel et bien un échange humain, tourney vers l’échange et le respect.

2. Castes et Communautés du Rajasthan
Les castes et communautés du Rajasthan correspondent souvent à la fonction occupée par ceux qui y appartiennent. Ce système hindou est basé sur les principes de la pureté et de la réincarnation. De nos jours, le système de classe sociale basé sur le capital efface petit à petit la classification religieuse.

Rajputs

Les Rajputs, fils de roi, sont les membres de clans patrilinéaires dirigeant autrefois les Rajputanas, anciens territoires du Rajasthan.
Ils possèdent un code de conduite chevaleresque basé sur l’honneur et la loyauté et leur histoire est abondante en contes de bravoure, de courage suicidaire et de « sati » (immolation des femmes par le feu). Mais les Rajputs, individualistes, ne possédaient pas d’armée commune permanente et c’est par une organisation militaire supérieure que les musulmans Afghans ébranleront les états du Rajputana. S’ensuivent de nombreuses victoires musulmanes sur les chefs Rajput de l’Inde du Nord qui aboutiront en 1192 à un état puissant, le Sultanat de Delhi, lui même remplacé par l’Empire Moghol en 1526. Dés cette époque commence une période dorée qui donnera au Rajasthan ses fleurons de l’art et de l’architecture.
Par un subtil équilibre d’alliance et d’opposition, la civilisation Rajpoute a permis aux rois du Rajasthan de conserver leurs royaumes intacts durant des siècles contre les envahisseurs musulmans et plus tard contre les occupants britanniques. Les meilleurs exemples sont l’attitude des deux dynasties de Jaipur et d’Udaipur : les Kachwahas de Jaipur préféreront s’allier avec les empereurs Moghols, puis avec les britanniques, s’assurant ainsi la prospérité, tandis que les Sisodias d’Udaipur, préférant le statut de héros, iront de guerres en défis durant des siècles.

Bhramanes

Les brahmanes font partie de la plus haute caste de l'hindouisme. Cette caste correspond à celle des prêtres et se caractérise par la pureté. Autrefois, les brahmanes dépendaient des rajputs pour vivre, puisqu'ils n'avaient pas le droit d'exercer d’autre métier que celui de prêtre et de cuisinier. Mais le guerrier et noble rajpoute, dépend aussi entièrement du brahmane, puisqu'il n'a pas le droit d'exécuter lui-même le sacrifice védique. Or, dans la mentalité indienne, la prospérité du royaume et le maintien même de l'ordre du monde dépendent d'un sacrifice correctement exécuté.
Ainsi, ces deux castes dominantes de la société fonctionnaient de paire et tenaient les rôles les plus importants.
Aujourd'hui, bien que le système de caste n’existe plus officiellement, les brahmanes conservent un certain prestige.

Reikas / Raikas et Rabaris

Ces deux communautés appartiennent à la caste de bergers. Les femmes portent un costume ¬coloré et de magnifiques et lourds bijoux tandis que les hommes sont vêtus d’un vêtement blanc et d’un turban rouge. Ils élèvent des dromadaires et du petit bétail. Même s’ils bénéficient des quotas réservés aux tribus (scheduled tribes) , leur niveau de vie et d’éducation reste bien inférieur à la moyenne et les jeunes générations quittent leurs troupeaux pour s’exiler dans les grandes villes.

Kalbelias

Caste de charmeur de serpents, les kalbelias sont aussi fameux pour leur danse, la plus sensuelle de la région. Les femmes au maquillage appuyé, aux bijoux lourds, à la robe tournoyante noire flanquée de broderie colorée et argentée, reproduisent les mouvements du serpent sous la musique complice des hommes. Les hommes peuvent les rejoindre et même interpréter une femme. Nomades et intouchables, les kalbelias ne sont pas bien intégrés.
En 2010, la danse Kalbelia a été inscrite au patrimoine de l’UNESCO.

Bishnois

Les Bishnois appartiennent à une sphère spécifique de la société du Rajasthan. Elle inspire à la fois respect et curiosité. Vêtus de blancs, ils sont connus pour être les premiers écologistes au monde. En effet, non seulement ce sont des strictes végétariens, mais ils respectent toute forme de vie, animaux et plantes. Ils vénèrent particulièrement la gazelle indienne (chinkara) car un de leur maitres spirituels se réincarnerait indéfiniment en chinkara après sa mort.
Bien qu’ils soient hindous, certaines pratiques diffèrent complètement de cette religion. Ils enterrent leur morts par exemple, au leu d’utiliser la crémation, puisqu’ils ne souhaitent pas couper d’arbre.
Le terme Bishnoï, de "bish", vingt et "noï", neuf, soit "29", est dérivé des 29 préceptes édictés par Lord Jambeshvar, leur gourou, il y a un demi-millénaire.

Bheels ou Bhils

Réputés pour leur talent d’archer, leur courage au combat et leur connaissance du pays, beaucoup d’entre eux étaient éclaireurs et sont plus tard devenus soldats. Aujourd’hui, la culture bhil est surtout connue à travers leurs danses traditionnelles, le ghoomar et le gair.
Le ghoomar est une danse réunissant les femmes qui, en petits groupes, tournent sur elles-même tout en décrivant un cercle. Le gracieux mouvement de leurs robes colorées est accompagné du chant unison des hommes et des femmes.
Le gair, très populaire, est une des rares danses qui réunit hommes et femmes. Les danseurs dansent en grand cercles et battent deux bouts de bois en l’air pour créer le rythme lorsqu’ils tournent sur eux-même.
Autre caractérisitque de cette communauté: ils pratiquent le mariage d’amour et parfois la polygamie.





CHOISISSEZ VOYAGE

Par Types de voyage
Voyage Par Ville :
Voyage Par Durée

Circuits Populaires

10 Jours / 09 Nuits

Les villages les plus populaires du Rajasthan
En Savoir +

09 Jours / 08 Nuits

Triangl d'Or + Khajuraho et Varanasi
En Savoir +

15 Jours / 14 Nuits

Les petites villes du Rajasthan
En Savoir +

22 Jours / 21 Nuits

Circuit pour visiter le Rajasthan complet
En Savoir +